• Fantômes de Venise

    Tout doucement
    Dans la nuit vénitienne
    Sous le silence
    Notre gondole avance

    Elle se balance
    Au gré du clair de lune
    Sans aucun bruit
    Il est bientôt minuit

    Rames enfouies
    Battent dans les eaux sales
    Des corps sans vie
    Pour toujours endormis

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :